Home

Zero Dark Thirty

Intense, lent, violent. Malgré quelques lenteurs, Kathryn Bigelow réussit cet exercice du reportage de guerre et retrace objectivement la traque et mort d’OBL. Frappant de réalisme, on est propulsé vers une sacrée montée en puissance avec l’incroyable Jessica Chastaing, et  si on connait le résultat, ça reste bluffant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s