Home

Drôle, acide, juste. Légèrement en dessous de Case Départ mais tout aussi cynique, le Croco dépeint avec piquant et humour les excès perchés des dictateurs africains, transposables aux autres. Le duo décalé Bobo/Didier fonctionne à merveille entre proverbes insensés et crises de parano démesurées, le fou rire est assuré.

Publicités

2 réflexions sur “Le Crocodile du Botswanga – 3/5

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s